MENTIONS LEGALES - PLAN DU SITE  - Dr Arnaud 46 Rue Paul RIQUET 34500 BEZIERS - TEL : 04 67 28 30 70 Réalisation © AROBATECH 2015
CENTRE DERMATOLOGIE ESTHETIQUE                                    

Toxine botulique

Les injections de toxine botulique permettent de traiter sans douleur les rides du

haut du visage en agissant sur la contraction des muscles.

Toxine botulique

Définitions Principes Précautions Complications  
Toxine botulique (Ride et hyper Hydrose) La Toxine botulique (plus connue sous le nom commercial de BOTOX) est une molécule permettant par injection musculaire de réduire la contracture des rides d’expression. Elle se pratique essentiellement par un médecin agréé et formé au niveau du 1/3 supérieur du visage sous forme de 2 à 3 séances par an. En savoir plus Injections de toxine botulique à visée esthétique Définitions : La toxine botulique est une substance qui diminue la contraction des muscles en agissant au niveau de la jonction neuromusculaire (action myorelaxante). Depuis 1975, les médecins utilisent la toxine botulique pour corriger le strabisme de l’enfant, les tics du visage et les clignotements incontrôlables de l’œil. En France, les premières autorisations de mise sur le marché (A.M.M.) sont apparues à partir de 1990 pour certaines indications pathologiques (ophtalmologie, O.R.L., rééducation fonctionnelle, neurologie). En ce qui concerne l’esthétique médicale, le Docteur CARRUTHERS, ophtalmologiste, au Canada s’est aperçu le premier que ses patients traités par la toxine botulique avaient moins de rides autour d’œil que les autres. En 1990, une patiente observatrice lui demanda d’harmoniser l’autre œil : c’est ainsi que l’indication esthétique est née. La toxine botulique sous le nom de BOTOX a reçu, aux Etats-Unis, l’autorisation de la FOOD AND DRUG Administration (FDA) en 2002 pour son utilisation dans le traitement des rides inter sourcilières ou « rides du lion ». En février 2003, les autorités administratives françaises chargées du contrôle des médicaments ont pour la première fois délivré une autorisation de mise sur le marché (A.M.M)dans un but esthétique à la toxine botulique sous le nom de VISTABEL (laboratoire ALLERGAN). Cette autorisation concerne l’utilisation esthétique pour le traitement des rides de la glabelle (rides inter sourcilières ou « rides du lion ») sous certaines conditions de compétences de praticiens et de modalités d’utilisation. Pour le cas où des injections seraient pratiquées dans le domaine pratiquées dans le domaine de l’esthétique en dehors de ce site anatomique, elles seraient alors réalisées « hors A.M.M. ». En pratique, les indications les plus classiques de la toxine botulique dans le domaine de l’esthétique concernent les rides inter sourcilières, les rides du front et les rides de la patte d’oie.
Docteur Philippe ARNAUD 04 67 28 30 70
MENTIONS LEGALES - PLAN DU SITE Dr Arnaud 46 Rue Paul RIQUET 34500 BEZIERS - TEL : 04 67 28 30 70 Réalisation © AROBATECH 2015
CENTRE DERMATOLOGIE ESTHETIQUE                                    

Toxine botulique

Les injections de toxine botulique permettent de traiter sans

douleur les rides du haut du visage en agissant sur la contraction

des muscles.

Toxine botulique

Définitions Principes Précautions Complications  
Toxine botulique (Ride et hyper Hydrose) La Toxine botulique (plus connue sous le nom commercial de BOTOX) est une molécule permettant par injection musculaire de réduire la contracture des rides d’expression. Elle se pratique essentiellement par un médecin agréé et formé au niveau du 1/3 supérieur du visage sous forme de 2 à 3 séances par an. En savoir plus Injections de toxine botulique à visée esthétique Définitions : La toxine botulique est une substance qui diminue la contraction des muscles en agissant au niveau de la jonction neuromusculaire (action myorelaxante). Depuis 1975, les médecins utilisent la toxine botulique pour corriger le strabisme de l’enfant, les tics du visage et les clignotements incontrôlables de l’œil. En France, les premières autorisations de mise sur le marché (A.M.M.) sont apparues à partir de 1990 pour certaines indications pathologiques (ophtalmologie, O.R.L., rééducation fonctionnelle, neurologie). En ce qui concerne l’esthétique médicale, le Docteur CARRUTHERS, ophtalmologiste, au Canada s’est aperçu le premier que ses patients traités par la toxine botulique avaient moins de rides autour d’œil que les autres. En 1990, une patiente observatrice lui demanda d’harmoniser l’autre œil : c’est ainsi que l’indication esthétique est née. La toxine botulique sous le nom de BOTOX a reçu, aux Etats-Unis, l’autorisation de la FOOD AND DRUG Administration (FDA) en 2002 pour son utilisation dans le traitement des rides inter sourcilières ou « rides du lion ». En février 2003, les autorités administratives françaises chargées du contrôle des médicaments ont pour la première fois délivré une autorisation de mise sur le marché (A.M.M)dans un but esthétique à la toxine botulique sous le nom de VISTABEL (laboratoire ALLERGAN). Cette autorisation concerne l’utilisation esthétique pour le traitement des rides de la glabelle (rides inter sourcilières ou « rides du lion ») sous certaines conditions de compétences de praticiens et de modalités d’utilisation. Pour le cas où des injections seraient pratiquées dans le domaine pratiquées dans le domaine de l’esthétique en dehors de ce site anatomique, elles seraient alors réalisées « hors A.M.M. ». En pratique, les indications les plus classiques de la toxine botulique dans le domaine de l’esthétique concernent les rides inter sourcilières, les rides du front et les rides de la patte d’oie.
Dr Philippe ARNAUD 04 67 28 30 70